Adrià Moreno rejoint l’AVC Aix. Le coureur espagnol de 26 ans débarque à Aix avec un beau palmarès et une belle expérience. Professionnel depuis 2 ans au sein du Team Raleigh, il a notamment réalisé quelques bonnes performances en Classes 1. Chez les amateurs, il a remporté une coupe d’Espagne ainsi que de nombreuses courses Elites.

Depuis 2 ans, tu es engagé pour une équipe anglaise continentale. Pourquoi avoir fait ce choix ?

Ce fut une expérience exceptionnelle. Je suis vraiment reconnaissant envers l’équipe Raleigh de m’avoir donné l’opportunité de rouler à ce niveau et de m’avoir permis de courir certaines des plus grandes courses du Royaume-Uni. J’ai désormais beaucoup d’expérience sur les critériums ainsi que des courses d’un jour car le calendrier britannique est essentiellement composé de ces épreuves. J’ai obtenu de bons résultats en remportant le classement général de la Spring Cup et du Star Trophy (l’équivalent de la Coupe de France). Malheureusement, en raison de nombreuses circonstances, je n’ai pas fait une grande année. Le moment était venu de passer à autre chose.

À 26 ans, pourquoi revenir en France et chez les amateurs ?

Bien que la saison 2017 ait été décevante pour moi, j’ai la motivation de continuer et de progresser. Je suis déterminé à revenir à mon meilleur niveau pour profiter d’un calendrier qui correspond mieux à mes qualités. Je souhaite enchaîner les jours de course et emmagasiner de l’expérience. L’AVC Aix est le meilleur endroit pour y parvenir. Bien sûr, j’aurais aimé rester au niveau continental mais le niveau amateur français est excellent et imprégné d’une forte tradition « vélo ». Il y a quatre ans, j’avais essayé de rejoindre une équipe française. C’est désormais chose faite et je vais en profiter pour montrer de quoi je suis capable !

Quels sont tes objectifs pour 2018 ?

J’apprécie vraiment l’opportunité que m’offre l’AVC Aix et j’ai conscience que le niveau de l’équipe est vraiment élevé. J’espère être en mesure de montrer ma gratitude en obtenant les meilleurs résultats possibles pour l’équipe et les sponsors. Je souhaite me concentrer sur la Coupe de France et les courses UCI. La chance de pouvoir courir en DN1 est une source de motivation pour moi.

Adria, Emmanuel Batalla (entraîneur) et Jean-Michel Bourgouin pour la signature

Adria Moreno, Emmanuel Batalla (entraîneur) et Jean-Michel Bourgouin lors de la signature