Mickaël Plantureux vient renforcer l’effectif aixois pour 2018. Le coureur âgé de 23 ans espère se relancer après une année sans compétition. C’est avec le couteau entre les dents que le grimpeur originaire de la région parisienne débutera la saison avec le maillot « Vert et Noir ». Vainqueur d’étape sur une manche de Coupe de France Espoirs, il faisait partie des meilleurs coureurs de sa génération. En 2018, Mickaël pourrait être la belle surprise de l’équipe Elite.

Peux-tu revenir sur cette année noire ? 

En 2016, j’ai signé au CC Etupes. En fin d’année, j’ai eu un accident de voiture assez violent. La semaine suivante, lors de mon test à l’effort, les médecins du centre agrée par la fédération ont décelé des extrasystoles ventriculaires. Avec ce diagnostic, impossible d’obtenir ma licence pour 2017. Pourtant, j’étais persuadé de n’avoir aucun problème cardiaque alors j’ai fait des recherches de mon côté. Finalement, après m’être documenté et avoir consulté de nombreux spécialistes, mes extrasystoles provenaient d’une névralgie intercostale due à mon accident de voiture. La semaine dernière, j’ai subi une petite intervention afin de brûler un faisceau au niveau du cœur. Les premiers examens sont très encourageants et d’après les médecins, je vais pouvoir poursuivre ma carrière sans problème.
Physiquement je me sens prêt à reprendre. J’ai continué à rouler malgré tout (20000 km).

Pourquoi avoir postulé à l’AVC Aix ?

Comme je n’étais pas conservé par Étupes et que je souhaitais absolument rester en DN1, je me suis penché sur le calendrier des équipes. Celui de l’AVC Aix correspondait bien à mes qualités. De l’extérieur, on sent que l’ambiance est bonne. Enfin, mon père habite dans la région, du côté de Nîmes, donc c’était plus facile de trouver un club dans le sud-est.

Quels sont tes objectifs pour 2018 ?

Après une année sans compétition, c’est difficile de se situer. En début de saison, l’objectif sera d’aider le collectif tout en me faisant « mal aux pattes ». Mais ma vision a changé depuis ce problème, je veux surtout me faire plaisir dorénavant.